PF Touchet & Saint-Georges

Les témoignages

Photo 429269Monsieur DURAND GEORGES
Ancien élève de la Garrigole c'est avec tristesse que j' ai appris le décès de ce professeur de mathématiques et physique.
Celui-ci m'a beaucoup marqué par son implication dans son métier et son désir de nous aider et de captiver notre attention.
Dommage qu'à cette âge là, je n' avais pas l'intelligence de lui exprimer ma reconnaissance.
Mes respects Monsieur Durand
Photo 618173Madame Véronique GENOIS
J'ai bien connu Véro
Elle était plus qu une amie
Nous étions jeune
J'ai appris tardivement son départ
Au paradis des personnes au grand cœur
Aujourd'hui je me sens mal et démuni elle avait fait son choix
Le silence sur sa maladie
Quel courage
Je t oublierai jamais ma Véro
Que de souvenirs de notre jeunesse
Je t aime
Reposes en paix
Courage à ta petite famille
Cryst.
Photo 544835Madame Jeanne RICHARD née JUANOLE
Quelle tristesse ma Jeannette j'ai appris qu'aujourd'hui ton départ.
Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis.
que de souvenirs!!! Une maman, une mamie en Or.
ta flamme brillera toujours en moi .
mes condoléances émues à toute la famille avec une pensée affectueuse à Clo.
Affectueusement
Hélène
Photo 548090Monsieur José-Luis VAZQUEZ FERNANDEZ
José était un homme formidable avec une gentillesse infinie. Il vas nous manquer à tous
Madame Angèle BORIES née DIETSCH
Demain ne sera pas comme hier ,
Il sera nouveau et il dépendra de moi - même ...
L'âme et comme le pollen : Elle fait souvenir d'elle .
Je t'aimerai éternellement ...
Toi ma mamy Angèle ...
Toi ma grand-mère paternelle .

Ta petite fille Marie - Régine Diètsch
Photo 458663Monsieur BERCHER Jean-Marc
Bonjour à toutes et à tous, mon ami Jean-Marc BERCHER habitant à SAINT NAZAIRE (66570) est décédé depuis quelque temps à l'âge de 64 ans à l'hôpital de PERPIGNAN (66000).
N'ayant plus de contacts de sa part et me doutant qu'il se passait quelque chose, j'ai téléphoné sans succès au domicile de sa mère mais le numéro de téléphone n'était plus attribué. J'ai donc pianoté sur internet par le biais du moteur de recherches google et c'est ainsi que j'ai pris connaissance de cette très mauvaise nouvelle.
J'ai présenté mes condoléances sur le site internet ENAOS et j'ai également déposé une carte de visite. Je n'ai aucune réponse au jour d'aujourd'hui et j'aimerais beaucoup que sa famille ou ses amis(es) se manifestent.
Je souhaite simplement connaître la cause de son décès (maladie, accident) et obtenir si possible quelques photos de mon pote Marco que je connaissais depuis les années 1970 à SAINT CYR SUR LOIRE (37) et avec lequel je n'avais jamais rompu les liens d'amitié.
J'espère de tout cœur que mon message portera ses fruits et que je recevrais des contacts.
Je vous en remercie par avance.
Photo 456109Monsieur Fabrice WAREMBOURG
Mon Filleul
Tu es né un jour de décembre et déjà tout le monde t'aimait
Tes parents mon choisi comme Marraine et j'ai été touchée au plus profond de moi même
Je t'aime plus que tout et pour toi je ferais tout
Tu es l'enfant de ma sœur et tu es toujours dans mon cœur
Tu es en quelque sorte mon petit prince
Mon filleul pour qui je serais toujours là.
Ta Marraine
Photo 456109Monsieur Fabrice WAREMBOURG
Mon Filleul
J'aurai aimé te protéger,
être un guide n'est-ce pas le rôle d'un parrain
J'ai été la pour les événements de ta vie
Comment admettre que tout s'arrête
Comment admettre la souffrance de ta mère, ta sœur, ton frère et de tous ceux qui t'aiment
Je voudrais tellement soulager ta Maman dans sa propre douleur
Maintenant on doit vivre sans toi
Je t'aime mon Filleul
Ton Parrain
Photo 456109Monsieur Fabrice WAREMBOURG
Mon cousin,
Tes yeux se sont fermés à tout jamais,
Sois heureux là où tu es, tu ne souffres plus
Rejoins nos anges déjà là haut et amuses toi avec eux
Ça ne sera plus pareil sans toi, tu laisses un grand vide mais tu restes à tout jamais dans nos cœurs
Je t'envoie pleins de bisous volants mon cousin
Je pense à toi
Photo 456109Monsieur Fabrice WAREMBOURG
Adieu
Je viens te dire adieu, toi que j’aimais
Je viens te remettre aux anges, à jamais
Rejoins tous ceux que nous avons aimés
Tous ceux qui nous ont déjà quittés
Tu es parti, nous ne te verrons plus
Ton rire, ton sourire seront souvenirs
Nos cœurs pleurent l’inconsolable douleur
Désormais tu es parti, adieu
Mes yeux te chercheront dans les cieux
Pour toujours tu seras dans nos cœurs
Aide-nous à ce que la joie demeure
La vie a décidé de ton départ
Et je dois te dire au revoir
Je t’ai aimé et je te remets aux anges
Tu vas me manquer mon neveu adoré
Photo 397720Mademoiselle Sandrine POMAROLE
Bonjour, je vous présente toutes mes sincères condoléances
J étais au collège avec Sandrine et c est avec une grande tristesse que j apprend cette mauvaise nouvelle
Aucun mot ne pourra enlever votre tristesse mais je tenais à vous saluer en hommage à Sandrine
Photo 424787Monsieur Jean-Louis BUSTINGORRY
Tout à commencer un matin d’Août 2015, par un petit bonjour au camping du "palais de la mer" puis quelques mots échangés, un repas partagé qui peu à peu se sont transformés en une amitié sincère.
Tu étais un grand bavard et tu nous as fait partager ta passion pour la pêche, quelques souvenirs de ta vie et surtout vos futurs projets avec Marie-Claude pour passer une retraite bien méritée.
Malheureusement le destin en à décidé autrement et nous à laissé trop peu de temps pour partager beaucoup d'autres bons moments en ta compagnie.
Jean-Louis nous garderons au fond de notre cœur le souvenir d'un véritable ami et malgré les kilomètres qui nous séparent, ne t'inquiète pas nous prendrons soin de Marie-Claude.
Ce n'est qu'un au revoir, nous nous reverrons.
Monsieur FERREIRA Daniel
Les paroles ne suffisent pas à soulager la douleur, mais puissent la compréhension et la chaleur dégagées par ceux qui partagent votre deuil atténuer, ne serait-ce qu'un peu, la sensation d'impuissance causée par la perte de l'être cher.
Sincères Condoléances.
Monsieur Georges SANCHEZ
Chère Madame, j'apprends ce jour la disparition de Monsieur Sanchez, je partage de tout coeur votre chagrin et vous prie de vouloir bien accepter mes condoléances très attristées que vous voudrez bien partager avec vos enfants.Son amitié, lors du decès de mon mari m'avait profondément touchée et j'èspère un jour vous rencontrer . Croyez en mes sentiments les plus sincères Nicole Durand